Warning: Declaration of select_menu_walker::start_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-content/themes/cyrille-theme/functions.php on line 0

Warning: Declaration of select_menu_walker::end_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-content/themes/cyrille-theme/functions.php on line 0

Warning: Declaration of select_menu_walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-content/themes/cyrille-theme/functions.php on line 0

Warning: Declaration of select_menu_walker::end_el(&$output, $item, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-content/themes/cyrille-theme/functions.php on line 0

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « Homepage Widget Area ». « sidebar-1 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-1 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 4146

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « Middle Widget Area ». « sidebar-2 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-2 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 4146

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « Sidebar Home Widget Area ». « sidebar-3 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-3 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 4146

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « Sidebar Widget Area ». « sidebar-4 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-4 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 4146

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « Homepage Bottom Widget Area ». « sidebar-5 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-5 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 4146

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « Footer Widget Area ». « sidebar-6 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-6 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 4146

Notice: register_sidebar est appelée de la mauvaise manière. Aucun id n’a été configuré dans le tableau d’arguments de la colonne latérale « Category Middle Widget Area ». « sidebar-7 » sera utilisé par défaut. Configurez manuellement id avec « sidebar-7 » pour faire disparaître cette notification et conserver le contenu actuel de la colonne latérale. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.2.0.) in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 4146

Notice: Use of undefined constant ‘widget_text’ - assumed '‘widget_text’' in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-content/themes/cyrille-theme/functions.php on line 1761

Notice: Use of undefined constant ‘do_shortcode’ - assumed '‘do_shortcode’' in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-content/themes/cyrille-theme/functions.php on line 1761

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_2column_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_ad160_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_ad300_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_blog_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_carousel_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_cat4_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_catfeat_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_catlatest_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_catlist_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_facebook_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_multicat_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_recent_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_sidecat_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_tabs_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_tags_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901

Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans maxmag_twitter_widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /home/omegaetc/www/websites/cigarette/wp-includes/functions.php on line 3901
Tabac Info service : Programme d’arret - Cigarette Electronique | CCE-org™

Tabac Info service : Programme d’arret

tabacinfoserviceNous avons testé le programme d’arret du tabac de Tabac Info Service.

Intéressant car le service propose un suivi par mail. Il n’y a pas vraiment d’interaction mais de nombreux mails sont envoyés (vous en trouverez quelque-uns ci-dessous).

Le bonus et la valeur ajoutée, c’est la possibilité de choisir un parrain qui recevra lui-même d’autres mails pour vous soutenir et vous conseiller.

Bonjour, je suis Leila.
Comme vous l’avez souhaité, je vais vous accompagner dans votre démarche d’arrêt du tabac. Pour cela, je resterai à vos côtés pendant plusieurs semaines.
Je vous félicite de vous être inscrit à ce coaching, cela montre que le tabac qui s’est installé dans votre vie n’est plus autant le bienvenu, n’est-ce pas ?
Je vous remercie aussi de la confiance que vous m’accordez pour cet accompagnement.
Alors à très vite,

C’est encore moi… Alors, que se passe-t-il ? Vous rencontrez des difficultés ? Vous ne vous sentez pas encore prêt ? Vous n’êtes pas assez motivé ? Vous n’avez pas assez confiance en vous ? Vous avez des questions ? Vous avez besoin d’un petit coup de pouce ?
N’hésitez pas à appeler un tabacologue de Tabac Info Service au 39 89 (du lundi au samedi, de 9h à 20h, 0,15 euro/min), vous pourrez faire le point sur vos motivations, discuter des difficultés que vous avez peur de rencontrer, etc…

Vous n’avez pas cliqué sur « J’arrête » dans mon mail précédent.
Peut-être hésitez-vous encore à arrêter ? C’est normal, c’est ce que la plupart des fumeurs éprouvent avant de se lancer.
Les anciens fumeurs vous soutiennent : « Juste avant l’arrêt, finalement, c’était très pénible… Je me demandais : « J’arrête », « J’arrête pas » ?… Et quand je me suis arrêtée, c’est étrange, mais ça m’a soulagée, c’était plus facile que je croyais… Au moins, j’étais dans l’action ! »
Pauline, 9 mois d’arrêt.
Et si vous faisiez confiance à cette ancienne fumeuse ? Lancez-vous : vous avez beaucoup à gagner !
Pour recevoir les e-mails suivants, ceux qui vous accompagneront tout au long de votre arrêt du tabac, vous devez cliquer sur «J’arrete». Sinon votre coaching prendra fin dans 3 jours.

Cela fait maintenant une journée que vous avez arrêté de fumer. Cela peut vous sembler un peu étrange, irréel, facile ou difficile. Chacun ressent les choses à sa manière.
Quoi qu’il en soit, il y a d’ores et déjà un bénéfice à cette première journée sans fumée : Vous avez déjà éliminé le monoxyde de carbone (CO) que vous aviez en excès dans votre corps, et vous pouvez maintenant utiliser au mieux l’oxygène que vous respirez ! C’est un sacré cadeau pour votre cœur !
Après l’arrêt du tabac, beaucoup de personnes ont le sentiment de mieux respirer, d’être moins essoufflées (en montant les escaliers, par exemple). Certains racontent même qu’ils ont ressenti cela dès le lendemain de l’arrêt… Rien de tel qu’un bon bol d’oxygène ! Et vous quelles sont vos premières impressions ?
Excellente continuation…

Vous avez franchi le cap depuis quelques jours ! Je vous félicite !

Il peut arriver que des envies de fumer surviennent ponctuellement. Avant d’arrêter, votre dépendance au tabac était forte, il est donc normal qu’une fois exclue de votre vie, la cigarette vous rappelle sournoisement à l’ordre. Mais, pas de panique ! Les envies de fumer sont comme des vagues, elles montent, montent… et repartent. Au début, les vagues peuvent vous sembler bien fréquentes et bien hautes, mais elles s’espaceront et perdront en intensité au fur et à mesure de votre arrêt.

Le conseil du jour :

– Ayez toujours en tête qu’une envie de fumer est PASSAGERE !

Elle ne dure que 3 à 4 minutes. En être conscient est très important pour ne pas être submergé par la vague !
– Lorsque vous sentez qu’une envie de fumer arrive, prenez les choses en main pour ne pas subir cette envie. Comment ? Décidez de FAIRE quelque chose, par exemple : allez boire un verre d’eau, changez de pièce, plongez vous dans une autre activité, brossez-vous les dents, etc.

La première semaine d’arrêt est souvent une période d’ajustement, de vous-même par rapport à votre arrêt, et parfois aussi par rapport à votre traitement. En effet, si vous prenez un traitement de substitution et que les envies de fumer sont tout le temps présentes, alors votre traitement est peut-être à réévaluer. Mieux vaut rectifier le tir dès le départ pour optimiser vos chances. Si vous ne prenez pas de traitement, renseignez-vous, cela vous aidera à surmonter le manque de nicotine. Parlez-en avec votre médecin, votre pharmacien ou bien un tabacologue, il vous conseillera pour trouver le traitement le plus adapté à votre profil.
A très bientôt !

Avez-vous remarqué que, depuis que vous aviez arrêté de fumer, votre odorat s’était aiguisé ?
Normal ! C’est un des nombreux bénéfices de l’arrêt du tabac!
D’ailleurs, n’avez-vous pas également eu l’impression que vous aussi, vous sentiez bon ? Il est probable qu’avant votre arrêt, vous ne vous rendiez pas compte que l’odeur du tabac froid était très présente sur vous, sur vos vêtements, vos cheveux,… mais maintenant, lorsque vous êtes à côté de quelqu’un qui vient de fumer, vous vous rendez compte que cette odeur tenace de tabac sur la peau n’est pas vraiment l’équivalent d’une eau de toilette.
Sentir bon, c’est quand même un petit plus pour le bien-être quotidien. Je pense que vos proches sont les premiers à vous le dire !
A bientôt !

Avoir la forme est une motivation que l’on rencontre très fréquemment en ce qui concerne l’arrêt du tabac. Il est donc bien naturel de s’attendre à un mieux lorsque l’on arrête de fumer.
Pourtant, dans les débuts de cette période, il arrive que le ressenti soit tout autre. Votre organisme est en plein changement et un peu de fatigue peut s’installer. Un peu fragilisé au cours de cette période, vous pouvez vous enrhumer, avoir un peu mal à la gorge.
C’est le moment de faire le plein de vitamine C ! Pensez à intégrer à vos repas légumes et fruits, ils sont riches de cette vitamine essentielle. Et puis, un conseil tout simple : en ce moment, pensez à vous reposer, la pleine forme est pour très bientôt !
A très vite,

En ayant fumé pendant plusieurs années, votre entourage a de vous l’image d’un fumeur. Certains sont sûrement au courant de votre arrêt du tabac, d’autres non. Leurs réactions sont diverses : il y a ceux qui vous encouragent, qui vous félicitent, ceux qui,incrédules, vous assènent des petites phrases qui vous font douter (« Toi ? Tu veux arrêter ? ») et puis il y a ceux qui vont vous offrir une cigarette….
Dire non peut vous sembler difficile surtout si vous êtes fatigué, stressé ou au contraire très détendu. Heureusement il existe des petits trucs très simples à utiliser. En voici quelques uns :

– avoir le regard ni trop fixe, ni fuyant;- articuler lorsqu’on parle;- parler à un bon rythme (ni trop rapide, ni trop lent) et surtout de manière à être entendu;- utiliser des phrases simples, directes, sans allusions difficiles à
comprendre;- ne pas chercher à se justifier pendant des heures;- rester chaleureux, calme;- ne pas se sentir coupable, ne pas agresser l’autre;- se donner un peu de temps avant de répondre en reformulant la demande de l’autre (par exemple :
« Vous me proposez une cigarette ? ») ;- une astuce dans le cas où la personne insiste : répéter la même phrase de refus, comme un disque rayé, toujours poliment et calmement, jusqu’à ce qu’il ou elle se lasse.

Un exemple de « Non » : « Non, merci. Je n’en ai pas envie. » Vous pouvez ajouter : « J’ai arrêté de fumer il y a 3 semaines, et j’en suis très content. ». Si vous le souhaitez, vous pouvez vous entraîner avec un ami.
En résumé, que faire quand quelqu’un vous propose une cigarette ? Vous avez deviné : lui dire « Non », tout simplement…
A très bientôt,

Vous arrivez déjà à deux semaines d’arrêt ! Cela vous semble peut-être peu mais en même temps relativement long. Pour quelqu’un qui n’a jamais arrêté de fumer, je n’ai qu’une chose à vous dire : chapeau bas !
Bien sûr que vous pouvez être fier ! Chaque fumeur est différent et les choses peuvent être plus ou moins aisées. Quoi qu’il en soit : bravo !
L’exercice du jour : je vous propose aujourd’hui de faire un petit comparatif afin que vous perceviez les bienfaits directement liés à votre arrêt. Pour cela, rappelez-vous comment, avant d’arrêter de fumer, vous étiez après avoir monté des escaliers ? Récupériez-vous rapidement ou pas de cet effort ? Aujourd’hui, faites le test. La différence doit sûrement se faire sentir !
Non seulement vous n’avez plus de monoxyde de carbone dans votre corps mais en plus, vos bronches et vos poumons retrouvent de la souplesse : la respiration et la récupération après un effort sont indéniablement facilitées !
Super ! Continuez…
A bientôt !

Un fait est certain : Lorsqu’on arrête de fumer, le sport permet d’éviter la prise de poids et de se déstresser. Alors si vous en avez envie, foncez ! Les performances que vous retrouverez seront encourageantes et les sensations exaltantes. Seulement voilà, nous ne sommes pas tous de grands sportifs dans l’âme, n’est-ce pas ? Ou parfois, l’envie est là mais le temps nous manque.
Le conseil du jour : Ce qui compte avant tout, c’est de bouger, de trouver une activité physique qui vous convienne, dans le temps dont vous disposez. Le secret, c’est d’être le plus régulier possible, pas l’intensité. A cet égard la marche est une activité physique idéale.
Mais attention à ne pas marcher trop lentement ou en piétinant car c’est plus fatiguant qu’utile. Pas plus que marcher en étant stress ! Mon conseil c’est de marcher d’un pas soutenu. Pour cela, rajouter quelques minutes quand vous le pouvez à certaines activités : par exemple, en vous rendant à pied à votre travail ou en vous garant un peu plus loin… Vous rendre à la boulangerie ? Oui, à pied…
Par ailleurs, l’activité physique, cela peut-être aussi de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, faire du vélo, nager, faire du jardinage,… Bref à vous de trouver votre manière de bouger et de l’intégrer dans votre stratégie d’arrêt.
Retrouver des sensations corporelles, reprendre contact avec son corps… le rêve, non ?
A bientôt !

« Ne pas aller plus vite que la musique », « Rome ne s’est pas faite en un
jour », voici des proverbes qui s’appliquent parfaitement à l’arrêt du tabac. C’est vrai, il est nécessaire de laisser du temps au temps même si c’est souvent difficile de nos jours.

L’exercice du jour : Sachant qu’un fumeur prend environ 10 bouffées par cigarette, calculez combien de fois vous avez porté une cigarette à votre bouche depuis que vous avez commencé à fumer.
Pour cela :

– multipliez d’abord le nombre moyen de bouffées par le nombre de cigarettes que vous fumiez par jour.
– puis multipliez le résultat obtenu par 365 (qui correspond au nombre de jours par an)
– multipliez enfin ce résultat par votre nombre d’années de tabagisme.

Qu’obtenez-vous ? Un résultat assez parlant, non ?
Alors soyez sympa et compréhensif avec vous-même : vous ne pouvez pas rayer un comportement si ancré dans votre quotidien d’un coup de baguette magique : il faut vous laisser du temps… et vous serez surpris de constater que petit à petit, tout cet apprentissage se mettra en place. Oui, ça vaut la peine d’être patient !
A très vite !

Vous avez des sorties prévues ? Sympa, mais… votre arrêt du tabac est encore récent et la perspective de sortir entre amis, dans des circonstances où vous pourriez être tentée vous inquiète. Vous n’allez quand même pas vous priver (l’arrêt ne doit pas être triste !), donc voyons ensemble comment faire :
Les conseils du jour :

– Tout d’abord, ne cédez pas à la panique : plus vous serez anxieuse, plus ce sera difficile. Il existe des petits trucs qui vont vous aider et après tout, il n’est absolument pas certain que cela se passe mal, bien au contraire ! Faites-vous confiance.
– Trouvez-vous, si possible, un complice de confiance qui sera à même de vous aider. Expliquez-lui ce que vous attendez de lui : pas une leçon de morale bien sûr, mais de vous rappeler les petites techniques qui soutiennent, vous féliciter d’avoir tenu jusque-là, vous assurer que l’envie va s’estomper….
– Au moment de l’apéritif, préférez un jus de fruit ou de l’eau gazeuse, car l’alcool et le moment spécifique de l’apéritif sont très incitateurs pour la prise de cigarette.

Donc, pour résister à l’envie, on garde la tête froide ! Si l’envie de fumer pointe le bout du nez, voyez si vous pouvez vous lever, faire quelques pas, ou trouvez un prétexte comme aller aux toilettes ou proposer de l’aide. Parlez en également à votre complice afin qu’il vous aide efficacement dans ces moments là.
Si vous utilisez des substituts nicotiniques, vous pourrez prendre une forme orale qui agira comme un coup de pouce pour dépasser l’obstacle.
Après la soirée, n’oubliez pas de vous féliciter !
Amusez-vous bien !

 

Durant votre vie de fumeur, vos mains ont tenu quelques centaines de cigarettes. Sans doute avant votre arrêt redoutiez-vous du coup de les voir sans rien. Mais maintenant que vous avez franchi le pas, qu’en est-il réellement ?
Lorsqu’il n’y a pas de manque ressenti, beaucoup de fumeurs s’étonnent de constater que, « bizarrement », ce n’est pas difficile de ne pas avoir de cigarette dans les mains. En effet, le geste est souvent lié au besoin. Or s’il n’y a plus de besoin, le geste disparaît. C’est aussi simple que cela !
Mais il est aussi possible que cela vous dérange un peu.

– Soit parce que, lorsque vous fumiez, vous appréciez de vous donner une contenance avec une cigarette. Dans ce cas, jouer avec un stylo, tenir des clés sont des petites idées intéressantes pour palier à cet obstacle. Et petit à petit, là aussi, vous verrez, vous vous ne ressentirez plus ce besoin d’avoir quelque chose dans les mains !
– Soit parce qu’il y a un peu de manque physique à la nicotine qui se fait ressentir : ce qui est compréhensible au vu de votre niveau de dépendance : dans ce cas, il est judicieux de revoir votre aide thérapeutique si vous en prenez une, ou d’envisager un traitement si vous n’en prenez pas. Parlez-en avec votre médecin, votre pharmacien ou un tabacoloque, il saura vous conseiller.

En tout cas, n’oubliez pas que, virtuellement, je vous donne la main pour vous accompagner sur cette route !

 

N’avez-vous pas remarqué que depuis votre arrêt du tabac, votre porte-monnaie est plus rempli ? Vous passez d’ailleurs moins souvent à la banque, au guichet ou au distributeur. Plutôt une surprise agréable, non ? Ne plus voir partir l’argent en fumée fait partie des grandes motivations qui poussent très vite à vouloir arrêter de fumer. La différence est si criante !
A ce propos, avez-vous calculé ce que vous n’aviez pas dépensé pour l’achat de tabac ? Eh, oui, la facture peut monter très haut…et l’économie réalisée monte aussi haut ! Je vous invite à le faire. Vous allez vous rendre compte que certaines choses dont vous vous priviez lorsque vous fumiez semblent aujourd’hui plus accessibles.
A bientôt,

Oui je sais ce n’est pas vraiment aujourd’hui votre anniversaire. Mais cela fait près d’un mois que vous avez décidé d’écrire un nouveau chapitre de votre vie. Un chapitre dans lequel le personnage principal, Vous en l’occurrence, ne fume plus. Ça se fête, non ?

Moi en tout cas, sincèrement, je vous félicite !
Le conseil du jour : Pour ce jour, n’hésitez pas à vous récompenser avec un petit cadeau : un livre, un disque, une place de cinéma, une eau de toilette,… les petites idées qui font plaisir ne manquent pas : allez-y, vous le méritez !
Continuez sur ce chemin-là, je suis encore à vos côtés !

 

Se rappeler de temps à autres ce qui a poussé à arrêter de fumer est une bonne idée. En effet, au fil du temps, la motivation de départ peut s’émousser. Pour la raviver et ne pas perdre le cap, y revenir est nécessaire.
Réfléchir également à ce que l’on a gagné en arrêtant de fumer c’est aussi très important car cela alimente le moteur de l’arrêt. Vous souvenez-vous de la balance motivationnelle que nous avions menée ensemble au moment de votre préparation ? Si ce n’est pas le cas, je vous en rappelle le principe : Il s’agit de faire la balance entre les raisons qui vous poussaient à conserver votre comportement de fumeur (côté 1 de la balance) et celles qui vous conduisaient et vous conduisent toujours à arrêter de fumer (côté 2 de la balance). Chaque idée a une valeur sur une échelle de 1 à 10 que vous lui attribuez et qui permet, une fois tous les arguments pesés de savoir où vous en êtes niveau motivation…
Si vous aviez noté par écrit les idées alimentant votre balance, reprenez ce document, et complétez le. Si vous n’avez jamais fait cet exercice, je vous invite à le réaliser pour faire le point.
Rappelez-vous : la motivation est essentielle dans l’arrêt !
A très bientôt !

 

Plus d’un mois sans tabac! Cela commence à compter sérieusement… Mais parfois l’entourage pense que ça y est, l’affaire est réglée, vous êtes sorti de cette dépendance. Alors on oublie de vous féliciter, de vous soutenir, et vous vous sentez un peu seul car il faut bien le dire, ce n’est pas toujours aussi simple et l’arrêt vous demande encore des efforts.
Allons, haut les cœurs ! Bien sûr qu’il y a des instants où la cigarette vous démange les lèvres, mais il y a aussi de nombreux moments où vous n’y pensez pas. On se souvient plus des moments où ce fut difficile et on oublie, car ils ne nous ont pas marqués, les moments où ce fut facile.
L’exercice du jour : aujourd’hui, je vais solliciter votre mémoire. Rappelez-vous de tous les moments où l’idée de prendre une cigarette ne vous a pas effleuré l’esprit. Ils sont nombreux non ? Il y a de quoi positiver !
Sachez que votre coach préféré vous félicite et vous encourage dans votre démarche !
A bientôt !

 

Il y a quelques semaines maintenant, vous envisagiez à peine d’arrêter de fumer. Très dépendant physiquement au tabac, moyennement motivé, sans expérience véritable d’arrêt… vous vous disiez peut-être que l’arrêt était quelque chose de très hypothétique pour vous. Vous avanciez en effet en terrain inconnu et les questions étaient nombreuses.
Mais il y a 40 jours de cela, tout a basculé. N’est-ce pas extraordinaire de constater que ce que l’on croyait inimaginable entre dans le champ des possibles ? Vous démontrez chaque jour qu’on peut vaincre la dépendance et exclure le tabac de sa vie.
Appuyez-vous sur cette expérience valorisante pour prendre confiance en vous, cela ouvre les portes à beaucoup de choses ! A tant de choses d’ailleurs !
Je vous encourage dans votre démarche,

 

Abordons ici un sujet délicat : le faux pas… c’est à dire la bouffée
« empruntée » à un ami ou carrément, la cigarette entièrement fumée. Oui, cela peut arriver ; un faux pas n’équivaut pas à une catastrophe même si le mieux est de ne pas succomber. En effet, le risque est grand de reprendre sa consommation antérieure.
Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un faux pas signifie souvent que quelque chose dérape. La bonne réaction ?

 -Se méfier et chasser les pensées qui vont favoriser la reprise (par exemple « juste une seule après le déjeuner ».- Se recentrer, revoir sa stratégie, solliciter davantage son entourage pour être mieux soutenu.- Plutôt que culpabiliser, autant s’encourager : pensez au efforts que vous avez déjà fourni depuis l’arrêt, aux bénéfices ressentis chaque jour, rappelez-vous vos principales motivations.- Surtout, si vous preniez un traitement, ne l’interrompez pas. Au besoin vérifiez que celui-ci est toujours adapté.

Pour finir, ne minimisez pas l’importance du faux pas. Parlez-en avec un tabacologue, un médecin, un pharmacien, cela vous aidera à comprendre ce qui s’est passé et à trouver des stratégies pour éviter qcette situation ne se représente.
A bientôt,

 

Après avoir arrêté de fumer, il est bon d’ajouter dans son emploi du temps, si c’est possible, quelques activités plaisantes, qui vous font du bien, des moments bien à vous, où vous pouvez respirer et prendre votre temps.
Cela peut être faire de la marche à pied, nager, peindre, dessiner, travailler le bois, faire du vélo, adhérer à une association, apprendre à faire une cuisine fine, jardiner, faire les marchés, les vide-greniers… visiter un musée ou aller au cinéma… A vous de choisir !
Mais cela peut être aussi simplement de profiter d’un instant agréable (par exemple, rester assis le soir dans un jardin et regarder la nuit tomber, ou s’asseoir à une terrasse et observer les gens passer…), ou apprécier un plaisir simple (une bonne douche, une odeur agréable, un rayon de soleil, contempler la beauté d’un paysage ou la photo d’un proche …).
Se faire plaisir et prendre du temps pour soi c’est important pour la gestion du stress certes mais également pour se sentir bien, tout simplement.
Bonne journée !

 

Certaines situations font remonter le souvenir de la cigarette avec nostalgie. Que cela se produise n’a rien d’étonnant : Au cours de vos années de tabagisme, vous avez mémorisé le plaisir ressenti dans telle ou telle circonstance lorsque vous fumiez.
Aujourd’hui vous avez peut-être la nostalgie de ce plaisir et le sentiment que vous étiez mieux avant. Ah, La cigarette est une jolie sirène, ô combien attirante avec son chant mélodieux, mais tellement redoutable !
Le conseil du jour : Ne vous laissez pas avoir par la cigarette. Avec votre niveau de dépendance physique, elle aurait vite fait de tout réactiver. Penchez vous sur tous les autres plaisirs qui sont arrivés depuis que vous avez arrêté de fumer ou sur ceux qui ont été ravivés par l’arrêt. Et puis il y a tous ces bénéfices directs et indirects que nous avons déjà évoqués. Tout ça, c’est du positif ne l’oubliez jamais !
Reprenez la liste de vos attentes que vous aviez rempli au moment de votre préparation. Vous verrez que le simple fait de pouvoir cocher ces cases procure une grande satisfaction.
A bientôt !

 

Eh oui, encore la question des moments de plaisir…
Avez-vous réussi à glisser des moments plaisants dans votre emploi du
temps ?
L’exercice du jour :
Trouvez un ou deux moments qui vous procurent du plaisir chaque jour y compris des petits moments (par exemple : un rayon de soleil, une douche, une odeur agréable, …). Pour vous aider, pourquoi ne pas compléter l’agenda de votre semaine ? Si vous trouvez que c’est trop long, complétez seulement un ou deux jours en semaine et un ou deux jours le week-end. Vous pouvez ainsi inscrire l’activité avec l’heure et le jour où elle a été réalisée, et noter entre 0 et 10 le plaisir que vous avez ressenti à cette occasion (par exemple : à la case dimanche matin entre 9 et 10 heures, petit-déjeuner tranquille que vous estimez à 7/10).
Cet exercice permet de mieux se rendre compte des plaisirs que l’on éprouve réellement tout au long de la semaine, puis d’essayer d’en ajouter si nécessaire. Maintenant à votre stylo !
Bonne journée !

 

Encore un anniversaire, décidément ça n’arrête pas ! En même temps quand on découvre une vie sans tabac, c’est tellement bénéfique qu’on a envie de le fêter tous les jours pour montrer combien on est content d’avoir franchi le pas mais également pour récompenser le travail sur soi et les efforts qu’on fournit !
Donc oui, un nouvel anniversaire ! Cela fait maintenant 2 mois que vous avez arrêté de fumer ! 2 mois !…
Que dire d’autres si ce n’est : Félicitations !
Oui, vraiment, BRAVO ! Tenez bon et gardez le cap !
A bientôt !

 

La fierté est un sentiment important. Nous en avons besoin pour renforcer notre estime de nous-même qui nous fait parfois défaut.
Laissez-moi vous dire que l’expérience de l’arrêt du tabac que vous vivez actuellement montre que vous savez relever de sacrés défis et que vous montrez de belles compétences !
Le conseil du jour : Ne soyez pas modeste ! En arrêtant de fumer, vous avez de quoi être vraiment fier de vous ! Si j’étais vous, j’en profiterais pour essayer d’encourager certains de mes amis fumeurs à arrêter. Comme disait La Rochefoucault « il n’y a rien de plus contagieux que l’exemple » !
A bientôt !

 

Un certain nombre de fumeurs prennent une cigarette parce qu’ils sont nerveux pour se détendre, se « déstresser ». Mais en même temps, la nicotine contenue dans le tabac est classée parmi les substances excitantes au même titre que le café ou l’alcool.
La grande supercherie de la cigarette est de vous faire croire que, sans elle, vous n’arriveriez pas à faire face au stress, bref une perspective terriblement angoissante. En effet, la nicotine contenue dans le tabac entraîne sur votre corps les mêmes réactions que le stress (augmentation des pulsations cardiaques et de la tension artérielle, nervosité…). En bref, fumer pour se détendre et mais, en même temps, devenir plus nerveux, c’est un peu le serpent qui se mord la queue !
Souvenez-vous, étant très dépendant physiquement au tabac, lorsque vous fumiez, vous étiez stressé à l’idée de ne pas avoir de cigarettes à portée de mains, cet outil qui justement vous dé-stressait. Un comble, non ? Puisqu’en plus, au bout d’un moment, fumer vous rendait également anxieux, stressé, tendu.
Aujourd’hui après 2 mois et demi d’arrêt, que ressentez-vous ? S’il n’y a pas d’amélioration de votre nervosité ou si vous n’êtes pas bien moralement, je vous conseille d’aller voir votre médecin et d’en parler avec lui. Vous trouverez ensemble les solutions qui vous permettront de retrouver votre pleine forme !
A bientôt !

 

Avez-vous remarqué qu’au début de votre arrêt du tabac, vous comptiez en jours. Puis vous vous êtes mis à compter en semaines, et maintenant peut-être, votre nouvelle unité c’est le mois ! En effet, cela fait bientôt TROIS mois que vous avez arrêter de fumer !
C’est formidable ! D’ailleurs, bientôt vous ne compterez plus du tout, car l’arrêt du tabac sera intégré dans votre vie quotidienne.
Mais je pense qu’avec le temps, jamais vous n’oublierez pas ce moment de l’arrêt qui aura été si riche en enseignements. A l’heure d’aujourd’hui ces enseignements vous en bénéficiez déjà : vous avez pris confiance dans vos propres capacités et compétences pour faire face à la dépendance au tabac. Un pas important, n’est-ce pas ?
Nos routes vont prochainement se séparer, mais d’ici-là, je vous dis à bientôt !

Laissez un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *